FHF/Marisol Touraine, le torchon brûle

Par
Publié le 06/04/2017
Une notice technique réformant la facturation de l’hôpital de jour a mis le feu aux poudres. Les alternatives aux hospitalisations conventionnelles seraient en danger, tonnent les représentants de l’hôpital public. Faux, rétorque le ministère de la Santé. Ambiance…
visuel Valletoux Marisol

visuel Valletoux Marisol

Le torchon brûle entre la ministre de la Santé, Marisol Touraine et Frédéric Valletoux, le président de la Fédération hospitalière de France. La publication le 30 mars dernier sur le site de l’ATIH* d’une simple note technique révisant les conditions de facturation de l’hospitalisation de jour a mis le feu aux poudres. « C’est un vrai coup de massue pour l’hôpital de jour. L’heure est grave. Il n’y a pas de précédent dans toute l’histoire de la Fédération hospitalière », tonne Frédéric Valletoux.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.