L'Allemagne, un modèle ?

Par
Publié le 18/11/2019
Grâce à une convergence tarifaire public-privé, les groupes allemands de cliniques affichent une rentabilité à deux chiffres. Mais c'est à l'Est que les marges de progression seraient les plus importantes. Décryptage avec Paul Garassus.

L'Allemagne est-elle le modèle à suivre pour l'hospitalisation privée française ? Alors que les groupes de l'autre côté du Rhin représentent 15 % des capacités hospitalières, le premier d'entre eux, Fresenius Helios est le leader privé européen. « Son chiffre d'affaires a franchi la barre des 9 milliards d'euros », explique le Dr Paul Garassus, président de l'Union européenne de l'hospitalisation privée, à comparer avec les 3 milliards réalisés par le numéro 1 français. Il se développe à l'international. Et a récemment acquis le premier groupe de cliniques privées en Espagne.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.