Brève

Lamine Gharbi, président de la FHP : « Nous demandons une hausse de 1 % des tarifs »

Par
Publié le 20/12/2018

Agnès Buzyn bénéficiera-t-elle d'une nouvelle standing ovation au prochain congrès de la FHP (Fédération de l'hospitalisation privée) l'année prochaine ? Si la ministre des Solidarités et de la Santé a pratiqué la calinothérapie à l'adresse des équipes de direction des cliniques privées le 13 décembre dernier avec des propos du type « je veux du bien au secteur de la santé », ce qui lui a permis de rencontrer un vif succès, les mois prochains seront décisifs.

Première échéance à venir, la réforme de la tarification attendue en décembre devrait être présentée en janvier par Jean-Marc Aubert. Avant toute décision, Lamine Gharbi, président de la FHP, a demandé la réalisation d'études d'impact notamment en psychiatrie. Agnès Buzyn l'a rassuré en excluant tout big bang tarifaire. Les changements seront discutés avec les fédérations. L'étape suivante concernera les annonces de la campagne tarifaire 2019. « Nous demandons une hausse de 1 % des tarifs », a demandé le président de la FHP. À ce stade, Agnès Buzyn s'est refusée à avancer un chiffre. « Faites-moi confiance », a réclamé la ministre. Comment faire autrement quelques jours avant la période des vœux. 


Source : decision-sante.com