Brève

Le Caqes reporté de deux ans

Par
Publié le 23/11/2017
visuel Revel

visuel Revel
Crédit photo : Sébastien Toubon

Visiblement, Nicolas Revel dans son entretien accordé à Décision et Stratégie Santé n'avait pas convaincu les directeurs d'hôpitaux sur les mérites du Caqes*. Le directeur de l'assurance maladie y vantait les mérites de cet accord qualifié de gagnant-gagnant. Grâce aux économies générées, 30 % auraient même été versées dans les caisses de l'hôpital vertueux. Mais sur le terrain, on y a décelé d'abord une machine à sanctions. Les fédérations hospitalières se sont une nouvelle fois unies et mobilisées.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.