Dr Philippe Souchois*, Ramsay Générale de santé

« Le dispositif de financement est à bout de souffle »

Publié le 18/02/2016
Les médicaments sont actuellement remboursés en fonction du service médical rendu. Le prix est fixe quelle que soit l’indication, le stade de la maladie ou le profil du patient. L’enjeu du projet PRM « modèle de remboursement » personnalisé est de collecter des données afin d’envisager des modèles de prix différenciés. Ce qui doit se traduire à terme par une meilleure allocation des ressources. Le premier groupe de cliniques privées participe désormais à ce projet. Le Dr Philippe Souchois nous en livre les raisons.

Décision Santé. Pourquoi avez-vous décidé de participer au projet PRM initié par Roche ?

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.