Brève

PLFSS 2018. La hausse du forfait hospitalier, une punition pour les malades

Par
Publié le 05/10/2017
visuel Ceretti

visuel Ceretti
Crédit photo : GARO/PHANIE

« Présentée comme une disposition technique et faussement indolore, l’augmentation du forfait hospitalier augure bien mal de l’engagement pris par le président Macron, à savoir un reste à charge zéro sur le dentaire, l’optique et l’audioprothèse à la fin du quinquennat. Dans la mesure où ce "reste à charge" doit finalement être assumé par les mutuelles, qui le répercuteront sur leurs cotisants. »

Communiqué de  France Assos Santé, La voix des usagers en réaction à la présentation du PLFSS 2018, le 28 septembre dernier.


Source : decision-sante.com