Brève

Hôpitaux et cliniques, un front du refus sans précédent

Par
Publié le 02/03/2017
visuel Marisol

visuel Marisol
Crédit photo : GARO/PHANIE

Marisol Touraine est-elle encore la ministre de la Santé ? Depuis son arrivée avenue Duquesne, la ministre avait brandi l’étendard de l’hôpital public et s’était érigée en protectrice des intérêts du service public. Cette politique avait été jugée clivante par ses adversaires, trop orientée avec des choix toujours en défaveur de l’hospitalisation privée. Quelques semaines avant les prochaines échéances électorales, cette analyse vole en éclat avec la constitution d’un front uni historique qui réunit toutes les fédérations hospitalières.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.