Brève

PLFSS 2018, l'hôpital défavorisé par rapport à la médecine de ville

Par
Publié le 28/09/2017
visuel PLFSS ST

visuel PLFSS ST
Crédit photo : S. Toubon

Les attentes pendant la campagne électorale étaient très fortes. Elles devaient inévitablement être déçues par ce retour dans le réel. Le PLFSS n'opère en effet pas de rupture par rapport aux précédentes éditions. Afin de respecter l'Ondam à 2,3, l'hôpital est de nouveau mis à contribution. Son taux de progression est limité à 2 %. Une marge supplémentaire de 0,2 % est le fruit de l'augmentation du forfait hospitalier qui passe de 18 à 20 euros. La hausse en psychiatrie est limitée à 1,50 euro (13,50 à 15 euros). L'hôpital est également appelé à améliorer la performance.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.