Brève

CHU, la situation financière se dégrade

Par
Publié le 14/06/2018
visuel CHU

visuel CHU
Crédit photo : PAUL RAPSON/SPL/PHANIE

Comme résoudre la quadrature du cercle, à savoir en 2017 une baisse de -0,9 % des tarifs de séjours, une progression de la masse salariale de +2,2 % et une désincitation financière pour les établissements qui s’inscrivent dans le virage ambulatoire ? Résultat, alors que le déficit s’établissait à -0,2 % en 2016, il progresse à -0,8 % en 2017. Cette aggravation des résultats financiers est à mettre au crédit des pouvoirs publics qui ont opté pour le redressement des comptes de l’assurance maladie au détriment de la réduction des déficits hospitaliers. Cette dégradation des comptes entraîne sans surprise un très faible niveau d’investissement. Dans le même temps, tous les CHU ne sont pas soumis à ce même résultat. 50 % sont en déficit, 50 % en équilibre, voire en excédent. Enfin, plus de la moitié du déficit des CHU se concentre sur un nombre très réduit d’établissements. N’y aurait-il donc pas de fatalité au déficit ?


Source : decision-sante.com