Brève

Déficits hospitaliers, la cote d'alerte !

Par
Publié le 31/10/2018
déficit

déficit
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Faut-il appeler les pompiers ? Les déficits hospitaliers devraient encore plonger cette année. Frédéric Valletoux pronostique un déficit record franchissant le cap du milliard d'euros. Le cas de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris est à cet égard exemplaire. Comme en 2017, le déficit devrait être proche de 200 millions d'euros en dépit des efforts accomplis, notamment sur la masse salariale. Un plan d'économies de 40 millions a permis une stabilisation, voire une légère baisse des dépenses de personnel. Comment alors expliquer cette nouvelle crue ? Simplement l'activité une nouvelle fois est loin d'être au rendez-vous. Les prévisions de volume établies lors de la campagne tarifaire se sont révélées une nouvelle fois optimistes. Le déficit de la Sécu est en voie d'être résorbé, celui des hôpitaux se creuse. Cherchez l'erreur. En réponse, les fédérations hospitalières parleront d'une seule voix le 6 novembre prochain. 

Et si au lieu des pompiers, on appelait en urgence un médecin, le Pr Agnès Buzyn par exemple?   


Source : decision-sante.com