Brève

Hôpital de Bastia, libération des cadres de santé retenus par les grévistes

Par
Publié le 09/11/2017
visuel Corse

visuel Corse
Crédit photo : CGT

Cinq cadres de santé dont le directeur de l'ARS et son adjointe ont été finalement libérés lundi 6 novembre dans la soirée après avoir été retenus pendant plusieurs heures à l'hôpital de Bastia. Sur place la situation est électrique. Sept agents de l'établissements soutenus par la CGT ont entamé une grève de la faim dont l'élue territoriale Josette Risterucci, sécrétaire départementale de la CGT santé. Alors que l'hôpital est confronté à un déficit de 50 millions d'euros, l'ARS a débloqué une enveloppe d'urgence de trois millions.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.