La liste en sus(pendue) au Conseil d’Etat ?

Publié le 10/03/2016
L’égalité des soins en cancérologie risque-t-elle d’être rompue par un décret réformant la liste en sus ? Seraient visés par la radiation tous les médicaments dont l’ASMR est égale ou supérieure à 4. Or ces traitements prescrits au quotidien ne le seraient plus. Les oncologues s’alarment. Décryptage.

Crédit photo : SPL/PHANIE

Faut-il craindre demain le rationnement dans la prise en charge du cancer en France? Les associations de patients et les laboratoires concernés ont récemment tiré la sonnette d’alarme. « Chacun pense que nous allons entrer dans une période de rationnement des soins », écrit dans un communique de presse, le Collectif interassociatif sur la santé (Ciss).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.