Le centre hospitalier de Cayenne placé sous administration provisoire

Publié le 01/04/2016

Après l’annonce le 22 mars dernier d’une grève des personnels de l’hôpital d’Ajaccio pour dénoncer la mauvaise gouvernance de l’établissement qui a changé sept fois de directeur en huit ans, le CH André-Rosemon de Cayenne évoque de grandes difficultés. Il vient d’être placé sous administration provisoire par la ministre de la Santé. Il subit un fort malaise social et des problèmes de déficit budgétaire importants. Une mission d’accompagnement auprès du directeur de l’agence régionale de santé a été confiée à Chantal de Singly afin de reconstruire le dialogue entre tous les acteurs.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.