Brève

A suivre, le bulletin météo...

Par
Publié le 20/09/2018
visuel Macron

visuel Macron

Jupiter est descendu de l'Olympe. Les épreuves de la rentrée − démission de Nicolas Hulot, affaire Benalla, croissance en berne, cote de popularité en chute libre − exigeaient un sursaut de modestie. Ma santé en 2022 témoigne de cette nouvelle méthode de gouvernance... Certes, la réforme a été établie par un commando restreint. Les corps intermédiaires n'ont pas été consultés au cours de l'été. Pour autant, l'esprit et la lettre de ce plan, en l'absence d'annonce spectaculaire, ont été empruntés au rapport du Haut Conseil pour l'avenir de l'assurance-maladie (HCCAM) qui réunit tous les acteurs de la santé au plus haut niveau. La création d’hôpitaux de proximité constituait l'une des mesures phares de ce rapport publié au printemps dernier. Résultat, les professionnels dans leur grande majorité ont salué avec bienveillance les annonces d'Emmanuel Macron et de sa ministre Agnès Buzyn. Alors que le ciel économique s'assombrit, le président de la République ne livrait à son public choisi que des bonnes nouvelles. Les fermetures de services de chirurgie ou de maternité, pardon leur reconversion, sont programmées ultérieurement. Quant aux éventuelles économies demandées après la hausse de l'Ondam de 2,3 à 2,5 %, elles seront présentées… La semaine prochaine lors de la présentation du PLFSS 2019. Déjà, un milliard d'économies est exigé à l'industrie pharma. Après le beau temps de l'été indien, des perturbations sont attendues dans les prochains jours… 


Source : decision-sante.com