Brève

Trois millions de personnes ne sont toujours pas couvertes par une complémentaire santé

Par
Publié le 04/04/2019
mutuelles

mutuelles
Crédit photo : GARO/PHANIE

Moins de 5 % de la population totale ne bénéficient pas de couverture complémentaire. Même en baisse depuis la généralisation de la mise en place obligatoire par les entreprises en 2016, des inégalités de couverture demeurent, selon La nouvelle édition de « La complémentaire santé : acteurs, bénéficiaires et garanties » de la Drees. Sont principalement impactées les personnes à faible revenu. En 2014, une enquête a posé la question des motifs de non-couverture. Résultats, plus de la moitié des personnes non couvertes ont donné un motif financier. Argument souligné par le rapport, « une partie de ces personnes ayant avancé ce motif peuvent, du fait d'un bon état de santé, estimer que les contrats sont trop chers au regard de leurs besoins ». L'absence de couverture en raison de contraintes financières peut aussi résulter d'une méconnaissance des dispositifs d'aide (CMU-C ou ACS). En témoigne le taux de recours à la CMU-C situé seulement entre 55 et 66 %. Parmi la population non couverte figurent aussi les personnes en cours d'adhésion (10 %). Au final, l'absence de complémentaire s'avère dorénavant plus subie qu'un véritable choix. Quelles catégories sont impactées ? D’abord on retrouve les chômeurs (16 %), puis les autres inactifs (11 %), suivies des personnes au foyer (9 %) et des indépendants (6 %), « cette dernière classe étant la moins couverte parmi les personnes ayant un emploi », souligne Jean-Marc Aubert, directeur de la Drees.


Source : decision-sante.com