Brève

Une réduction de lits hospitaliers de 20 500 à l’horizon 2030

Par
Publié le 18/05/2017
visuel lit hospitalier

visuel lit hospitalier
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Faut-il ou non continuer à procéder aux restructurations hospitalières à l’horizon 2030 ? Selon le dernier numéro des dossiers de la Drees (mai 2017), la réponse est franchement oui. Aujourd’hui, on observerait une offre excédentaire à certains endroits du territoire. Pour l’Hexagone, cette surcapacité est identifiée même « si une vacance de lits est nécessaire afin d’accueillir les patients non programmés », peut-on lire dans ce cahier.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.