Brève

Vivement demain !

Par
Publié le 31/05/2018
PHW

PHW
Crédit photo : S. Toubon

Un grand absent a ravi la vedette à Agnès Buzyn et Frédéric Valletoux lors des discours d’inauguration prononcé lors de la Paris Healthcare Week, Emmanuel Macron bien sûr. Alors que les professionnels attendent les annonces présidentielles sur les nouveaux modes de tarification à l’hôpital, Agnès Buzyn, faute d’annonces possible, a dressé son propre bilan après une année à la tête du ministère des Solidarités et de la Santé. Certes la convivialité dominait les propos. On était loin des échanges vifs lors des dernières années entre Marisol Touraine et le président de la Fédération hospitalière de France. Pour autant, le doute s’installe peu à peu dans les esprits. Et Frédéric Valletoux de dénoncer les « discordances entre le discours et les actes comme l’absence présidentielle d’absences de plan d’économie pour l’hôpital alors que le PLFSS 2018 prévoit 960 millions d’euros d’économies pour les hôpitaux, soit l’équivalent de 20 000 emplois ».

Un an après son élection, Emmanuel Macron n’a toujours pas dessiné avec précision les contours de sa politique de santé. Le voile devrait bientôt être levé avec le prochain discours présidentiel programmé en juin. Suivra le 9 juillet le Conseil stratégique des industries de santé. A cette date, on disposera des clés de cette politique. Vivement demain !


Source : decision-sante.com