Brève

Régulation positive de l’intelligence artificielle en santé : la France avance enfin !

Publié le 26/11/2018
David Gruson

David Gruson
Crédit photo : FHF

Le volet numérique et intelligence artificielle de l’avis émis le 25 septembre dernier par le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) dans le cadre de la révision bioéthique représente une étape sans doute très importante. Pour la première fois, le CCNE reconnaît que le risque éthique principal associé au numérique et à l’intelligence artificielle en santé est précisément l’insuffisance du déploiement de ces innovations technologiques au sein de notre système de santé.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.