Brève

T2A, sur les rails de la concertation

Par
Publié le 15/02/2018
Visuel T2A

Visuel T2A
Crédit photo : GARO/PHANIE

Comment réformer au mieux la T2A, telle est la question posée par le Gouvernement depuis la promesse faite par Emmanuel Macron d'en modifier le fonctionnement. D'ici à la fin 2019, des modèles de financement nouveau seront présentés par la task force dédiée à la réforme du financement du système de santé qui sera présidée par l'acteur directeur de la Drees, Jean-Marc Aubert. L'idée est toujours de mettre en application la promesse de campagne du président Macron, à savoir fixer un taux maximum de 50 % de tarification à l'activité. « On doit construire les autres 50 % », insiste le Premier ministre Edouard Philippe pour qui l'objectif est « d'intégrer des buts plus collectifs, et dans les parcours des nouvelles pratiques de soins ambulatoires et d'hospitalisation à domicile ». L'équipe de la task force sera constituée d'experts et travaillera en concertation avec les professionnels de santé, notamment dans le cadre des expérimentations de terrain initiés par l'article 51 de la LFSS 2018. Appuyée par l'assurance maladie et le HCAAM, elle examinera la tarification hospitalière, mais aussi les rémunérations des professionnels de santé, y compris ceux en ville. Concernant la régulation de l'Ondam, et notamment celui dédié aux soins de ville, des propositions pour l'améliorer devront être formulées par la ministre de la Santé avant l'été 2018.


Source : decision-sante.com