ESC Barcelone

Inhibiteur du facteur XI : doit encore faire ses preuves !

Par
Publié le 01/09/2022

Crédit photo : SPL/PHANIE

La nouvelle classe annoncée d'anticoagulants, les inhibiteurs du facteur XI doivent encore faire leurs preuves, c'est l'une des principales conclusions de la dernière édition du congrès de la Société européenne de cardiologie (Barcelone, 26 au 29 août). Les études de phase II menées avec l'asundexian (Bayer) et le milvexian (BMS-Johnson & Johnson) n'ont pas démontré leur efficacité. En dépit de résultats en demi-teinte, le programme de développement est poursuivi. Bayer a ainsi annoncé le lancement d'études de phase III.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.