Entretien Jean-Louis Rey, patron de la Cades

« Le sujet n°1, les déficits de l'assurance maladie, et pas les retraites »

Par
Publié le 10/05/2022
chapo à venir

Je suis inspecteur général des affaires sociales et dans mes fonctions secondaires, président exécutif de la Cades, il n’y a pas de directeur. Créée en 1996, elle a été inaugurée en janvier 1997. Elle a donc vingt-cinq ans. Elle a pour fonction d’amortir, de détruire la dette de la Sécurité sociale. La Sécurité sociale n’est pas la seule dette sociale. Il y a un gros sujet qui est plus ou moins évoqué, c’est celle de l’Unedic qui est égale à à peu près deux ans de prestation. En ce qui concerne la Sécurité sociale, c’est 25 % d’une année de prestations.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.