Brève

Sham progresse grâce à la diversification et l’internationalisation

Par
Publié le 20/04/2017

Le groupe Sham consolide son leardership en dépit d’une forte pression sur les tarifs. Un prix plancher en matière de responsabilité civile a-t-il été atteint en 2016 ? « En 2017, nous cesserons d’accompagner ce mouvement de baisse, promet Dominique Godet, le directeur général du groupe Sham. En 2016, le groupe Sham n’a pas répondu à des appels d’offre lorsque le niveau de prix était jugé trop bas. Pour autant, les performances 2016 sont toujours en croissance. Le montant des primes collectées a progressé de 3,1 % sur un an pour atteindre 775 millions d’euros.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte