Brève

Université Paris 13, une étudiante en médecine porte plainte pour injures antisémites

Par
Publié le 31/10/2018
antisémitisme

antisémitisme
Crédit photo : GARO/PHANIE

Une jeune fille de 20 ans, étudiante en médecine, a porté plainte pour injures antisémites. C'est à la suite d'un week-end d'intégration mi-octobre et auquel elle n'a pas participé que la jeune fille a pris cette décision. Des faits à caractère antisémite lui ont été rapportés, parmi lesquels le déguisement d'un étudiant en dieu de l'avarice pourvu d'une kippa appartenant à son grand-père qu'il aurait jetée à terre. Huit de ses camarades, actuellement en deuxième et troisième année, sont visés par les faits. Ils ont tenu des propos antisémites à l'égard de la jeune fille. Jean-Pierre Astruc, le président de l'université qui a reçu tous les étudiants concernés a saisi la commission disciplinaire et le procureur de la République. Il a été reçu par la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal. Parmi les nombreuses réactions, Sacha Ghozlan, représentant de l'Union des étudiants juifs de France, explique : « Au-delà de ce cas très grave, on constate que l'université n'est plus un rempart à la haine. Ces faits doivent provoquer une prise de conscience. » En attendant, une cellule d'écoute psychologique a été mise en place au sein de l'établissement. Désormais des référents racisme et antisémitisme sont présents dans presque tous les établissements universitaires, a rappelé Frédérique Vidal.


Source : decision-sante.com