385 000 nouveaux cas de cancer en 2015

Publié le 28/04/2016
La facture liée au cancer ne connaît pas la crise. Elle se serait élevée à 1,597 milliard d’euros pour les seuls médicaments de la liste en sus, selon le dernier rapport publié par l’Institut national du cancer le 26 avril dernier. Et aurait grimpé de +15,5 % entre 2012 et 2014.

Crédit photo : BURGER/PHANIE

Ce montant représente 50,5 % des dépenses de la liste en sus, toutes pathologies confondues, dans le secteur public y compris les centres de lutte contre le cancer et le secteur privé non commercial et 81 % dans les cliniques. Les thérapies ciblées en quelques années occupent une part de marché de 45 % pour le secteur public et 72 % pour le secteur privé. Il faut aussi ajouter la facture pour les médicaments consommés en ville et administrés par voie orale, soit 1,433 milliard d’euros.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.