Brève

5 ans

Par
Publié le 22/09/2016
visuel avortement

visuel avortement
Crédit photo : BURGER/PHANIE

C'est le temps de réclusion qui sera infligé à une personne pratiquant ou subissant une IVG, qu’elle soit médecin, infirmier ou femme enceinte, et jusqu’à trois ans en cas de pratique involontaire en Pologne. Le comité Stop avortement est à l'initiative de cette proposition de loi très controversée interdisant de facto l'avortement soumise le 22 septembre au Parlement polonais.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.