Brève

Affaire Vincent Lambert, la CEDH confirme la décision du Conseil d'Etat d'ordonner l'arrêt des soins

Par
Publié le 02/05/2019
Vincent Lambert

Vincent Lambert
Crédit photo : Voisin/Phanie

C'est un combat judiciaire de dix ans qui est en train de prendre fin avec la décision que vient de rendre la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH). Elle a rejetté la requête des parents de Vincent Lambert qui demandaient à suspendre l'exécution de l'arrêt du Conseil d'Etat du 24 avril 2019 ordonnant l'arrêt des soins. Déjà saisie en 2015, la CEDH avait déjà validé l'arrêt des soins dans un arrêt de grande chambre. Vincent Lambert, ancien infirmier psychiatrique de 42 ans, est en état végétatif au CHU de Reims à la suite d'un accident de la route en 2008 et souffre de lésions irréversibles. Initialement, les parents avaient saisi le Conseil d'Etat pour faire suspendre la décision collégiale du CHU de Reims prise le 9 avril 2018 pour faire cesser un acharnement thérapeutique et validée fin janvier par le tribunal administratif de Châlons en Champagne, puis par le Conseil d'Etat la semaine dernière. La dernière étape de ce parcours judiciaire est le Comité international de protection des droits des personnes handicapées (CIDPH) de l'ONU qui a été également saisi par les parents de Vincent Lambert.


Source : decision-sante.com