Brève

Affaire Vincent Lambert, les parents poursuivent le CHU de Reims et le Dr Sanchez

Par
Publié le 29/05/2019
fin de vie

fin de vie
Crédit photo : Voisin/Phanie

Lundi 27 mai, les parents de Vincent Lambert ont assigné par citation directe le CHU de Reims et le médecin impliqué, Vincent Sanchez, pour non-assistance à personne en péril, selon l'un des avocats des parents, maître Paillot. Les parents qui avaient saisi le comité international des droits des personnes handicapées de l'ONU considèrent que leur fils Vincent est handicapé. Cette assignation avait d'abord été déposée le premier jour de l'arrêt des soins ordonnée par la direction du CHU, à savoir le 20 mai. Elle sera examinée le 4 juin lors d'une nouvelle audience de consignation lors de laquelle sera notamment fixée une nouvelel date d'audience correctionnelle. La demande des requêrants (parents) porte sur le transfert de Vincent Lambert dans un établissement spécialisé. Selon maître Paillot, « le patient n'a rien à faire dans une unité de soins palliatifs car il n'est pas en fin de vie. Nous demandons à ce qu'il puisse être transféré dans un établissement spécialisé où il pourra avoir droit aux soins les plus appropriés [...] Certains établissements se déclarent prêts à l'accueillir ». L'avocat de François Lambert, le neveu du patient, s'est voulu rassurant en expliquant que le tribunal correctionnel de Reims « ne se fera pas abuser par cette manoeuvre ridicule ».


Source : decision-sante.com