Brève

Agnès Buzyn présente un plan de 12 mesures pour la psychiatrie

Par
Publié le 01/02/2018
visuel psy

visuel psy
Crédit photo : KEVIN CURTIS/SPL/PHANIE

« La psychiatrie ne sera plus le parent pauvre, j'en fais une priorité de santé », a déclaré la ministre de la Santé Agnès Buzyn le 26 janvier dernier. Elle présentait alors un plan de douze mesures devant les psychiatres réunis au Congrès de l'encéphale 2018. Premier élément, la formation : la promesse de la ministre est d'octroyer au moins un PU-PH en pédopsychiatrie à chaque faculté. En plus de la création de deux postes supplémentaires dans ce secteur, un appel à projet doit ramener 10 nouveaux postes de chefs de cliniques assistants (CCA). Seconde étape, la recherche : la ministre veut accenter les synergies et les aides aux chercheurs dans le cadre des PHRC. Un autre axe du plan porte sur l'amélioration de la qualité des soins et des pratiques. L'objectif est de renforcer la coopération entre les différents acteurs concernés (soin somatique versus soin psychiatrique, médical vs médico-social). Avec comme ligne de mire la révision de la tarification des consultations des pédopsychiatres de ville. Pour autant, aucun crédit supplémentaire ne sera dégagé. Mais la ministre table sur le changement de tarification via le financement des expérimentations de modes d’organisation innovants issu de l'article 51 de la loi de financement de la Sécurité sociale.


Source : decision-sante.com