Brève

Alain Cocq au bout de sa souffrance a repris son alimentation

Par
Publié le 10/09/2020
fin de vie

fin de vie
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Alain Cocq souffrait trop. Ce patient victime d'une maladie incurable qui avait interrompu depuis vendredi 4 septembre à minuit tout traitement et alimentation, a été transféré au CHU de Dijon lundi 7 septembre au soir pour bénéficier de soins palliatifs et s'est finalement réalimenté. "Il a bien récusé le refus de soins. Il souffrait trop, c'était trop dur. Il souhaite toujours partir mais dans un processus sans souffrance. C'était trop difficile", a déclaré Sophie Medjeberg, sa mandataire, par ailleurs avocate et vice-présidente de l'association Handi-Mais-Pas-Que. Lundi soir, Sophie Medgeberg avait contacté le médecin traitant du malade pour lui demander de prodiguer des soins de confort après que l'auxiliaire de vie qui accompagne M. Cocq a constaté qu'"il était délirant, avait de la mousse aux lèvres et du sang dans les selles". "A quelques minutes près, je n'étais plus là pour parler", a expliqué Alain Cocq mercredi 9 septembre. Il a confirmé sur son compte Facebook son retour au domicile d'ici sept à dix jours, "le temps de récupérer un peu et de mettre en place une équipe d'hospitalisation à domicile".


Source : decision-sante.com