Brève

Cancer du poumon : Bonne nouvelle ou révolution du côté de l’immunothérapie ?

Par
Publié le 13/10/2016
Le Pembrolizumab (Keytruda*, MSD ) améliore les résultats dans le traitement de première ligne du cancer du poumon non à petites cellules (NAPC) avancé non épidermoïde.
visuel cancer du poumon

visuel cancer du poumon
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

L’immunothérapie est à la une de l’Esmo 16. Une étude de phase II présentée dimanche à Copenhague au congrès de l'European Society for Medical Oncology (Esmo) et publiée dans le Lancet Oncology* a fait grand bruit dans la capitale du royaume scandinave. Ces annonces ont constitué l’élément principal du congrès (7-11 octobre 2016). L’affluence de plusieurs milliers de médecins dans la grande salle présidentielle en fut la preuve. MSD et son « Pembro » constituait bien le « clou » de l’Esmo 16.

Poumon : une urgence absolue

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.