Cancer du poumon, comment le pronostic s’est transformé

Par
Publié le 26/04/2017
Les thérapies ciblées puis l’immunologie ont modifié en profondeur la prise en charge des cancers du poumon. L’histoire est loin d’être terminée avec de nouveaux développements attendus dans les prochains mois.

« Aucun oncologue thoracique ne souhaiterait pour lui-même les traitements qu’il prescrit à ses patients porteurs d’un cancer bronchique non à petite cellule (CBNPC). Ces tumeurs sont histologiquement hétérogènes. Il faut développer une recherche préclinique, des nouvelles molécules, des biothérapies et des biomarqueurs prédictifs », proposait un éditorial publié dans le Journal of Clinical Oncology en novembre 1987. Trente ans plus tard, la feuille de route a été en grande partie réalisée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte