Cancer, la rupture

Par
Publié le 12/12/2016
visuel cancer

visuel cancer
Crédit photo : DAVID MACK/SPL/PHANIE

Les hightech se substitueront-t-ils demain aux biotechs dans la lutte contre le cancer ? Les communiqués se sont multipliés au cours des derniers mois en provenance de Microsof, d’IBM ou de Google. Effet d’annonce ou changement de paradigme ? Le grand remplacement serait-il en cours en oncologie avec des ingénieurs en première ligne ? Ce ne serait plus l’ubérisation de la médecine mais désormais celle de la biologie opérée par la Silicon Valley. Les ambitions affichées en tout état de cause sont fortes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte