Brève

Carmat, le Cœur à l’ouvrage bien fait

Par
Publié le 05/04/2018
visuel Carmat

visuel Carmat

Le marquage CE du cœur artificiel mis au point par le Pr Alain Carpentier serait programmé pour 2019. Cet optimisme du directeur général rapporté par Les Echos du 5 avril est nourri par l’avancée de l’étude pivot qui doit établir le bénéfice à six mois de la technique chez les patients implantés porteurs d’insuffisance cardiaque biventriculaire terminale sans alternative thérapeutique. Six patients sur les vingt prévus ont été à ce jour implantés avec des résultats encourageants. Le temps d’intervention a été réduit de 21 %. Le taux de survie à un mois est de 100 % contre 75 % pour l’étude de faisabilité. La période de séjour en unité de soins intensifs a également été réduite. Elle était encore de 33 jours pour les premiers patients avant d’être contractée à 14 jours pour les trois derniers. Les Etats-Unis sont également une terre de conquête. Le dossier technique est soumis à la FDA. Reste à finaliser le business model.


Source : decision-sante.com