Brève

Dispositifs médicaux, 40 % des dossiers traités à moins de 90 jours selon la HAS

Par
Publié le 23/11/2017
visuel HAS

visuel HAS
Crédit photo : CNOP

L’évaluation des dispositifs médicaux par la commission spécialisée de la HAS répond-elle aux exigences d’un service public ? Isabelle Adenot, présidente de la Cnedimts (Commission nationale d’évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé) répond sans hésitation : « Mission accomplie. » Au 30 septembre 2017, 40 % des dossiers présentés ont fait l’objet d’une évaluation complète. Quant aux difficultés de mise sur le marché hexagonal pour les DM comparées aux autres pays, isabelle Adenot renvoie la balle aux décideurs politiques.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.