Brève

Efficacité d’un nouvel inhibiteur de PD-1

Par
Publié le 29/04/2020
cancer

cancer
Crédit photo : DU CANE MEDICAL IMAGING LTD/SPL/

Un essai de phase III vient d’être prématurément arrêté en raison d’une amélioration significative de la mortalité globale. Le cemiplimab (Libtayo®, laboratoire Sanofi) est un anti PD-1. Il était évalué à un doublet de chimiothérapie à base de platine dans le cancer du poumon non à petite cellule localement avancé ou métastatique dont 50 % ou plus de cellules tumorales exprimant la protéine PD-L1. La réduction du risque de décès de 32,4 % comparé à la chimiothérapie a conduit le comité indépendant de suspendre l’essai. Tous les patients bénéficieront ainsi de ce nouveau traitement. L’essai a inclus 712 patients. Il s’agit à ce jour du plus grand essai clinique mené avec un inhibiteur du point de contrôle dans cette indication. Ces résultats transforment radicalement le potentiel du Libtayo®. Le 18 mars dernier, il avait bénéficié d’un avis favorable au remboursement dans l’indication d’un carcinome épidermoïde cutané métastatique ou localement avancé qui ne relevait pas d’une chirurgie curative ou d’une radiothérapie curative avec une ASMR de niveau 5.


Source : decision-sante.com