Brève

Essais cliniques, des résultats contrastés

Par
Publié le 02/03/2017
Une productivité plus importante en matière de recrutement des patients, mais une diminution du nombre d’essais précoces réalisés dans l’Hexagone, les données de l’enquête du Leem dessinent un tableau nuancé de la situation française. Français, encore un effort…
visuel Leem

visuel Leem
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Un coup d’arrêt a-t-il été porté à la dégradation de l’attractivité de la France en matière d’essais cliniques ? Le bilan dressé par le Leem est en effet contrasté. Cette huitième enquête réalisée tous les deux ans met en avant l’augmentation du nombre de patients français inclus dans les enquêtes internationales. Le pourcentage s’élevant à 5,9 % en 2014 a grimpé à 8,8 % en 2016. Dix pour cent des études sont réalisées dans l’Hexagone.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.