H.Pilori, les nouvelles recos de la HAS

Par
Publié le 22/06/2017
Quinze à 30 % des Français seraient contaminés par helicobacter pylori. Cette bactérie peut être à l’origine d’ulcères, voire de cancer gastrique. Elle peut toutefois être éradiquée par des protocoles. L’augmentation des résistances impose de nouveaux schémas. Explications.
visuel H PYLORI

visuel H PYLORI
Crédit photo : ROGER HARRIS/SPL/PHANIE

L’infection par Helicobacter pylori chez l’adulte n’est pas connue du grand public. Pourtant 15 à 30 % des Français seraient contaminés par cette bactérie à l’origine des ulcères gastro-duodénaux et des cancers gastriques. La Haute Autorité de santé (HAS) vient de publier des recommandations sur cette infection. La contamination se produit dans l’enfance, dans les cinq premières années. Les classes d’âges ne sont toutefois pas égales devant l’infection. L’incidence est plus faible chez les moins de 30 ans (moins d’une personne sur cinq), plus répandue après l’âge de 50-60 ans.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.