Brève

IRC, une offre de soins en néphrologues très inégale selon les territoires

Par
Publié le 11/10/2018
IRC

IRC
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Aucun néphrologue en Creuse contre 8,5 à Paris... Le nombre de médecins néphrologues est limité en France (1672 en 2016) et surtout leur répartition est très inégale, selon l'Atlas de l'insuffisance rénale chronique chronique terminale en France qui vient d'être publié par l'Irdes. En conséquence, l'indicateur qui révèle le nombre de néphrologues pour 100 000 habitants est très sensible. Il ne prend d'ailleurs pas en compte l'exercice multisites de nombreux néphrologues. Les départements les moins dotés sont sans surprise les ruraux, comme la Creuse, le Cantal et la Dordogne (moins de 1 ETP). A l'inverse, deux départements de la Métropole sont particulièrement bien dotés par rapport à la valeur nationale : Paris, probablement en raison de son équipement important en hôpitaux universitaires (8,5 pour 100 000 habitants) et l’Hérault (4,3).

L'Irdes a aussi mesuré l'accessibilité à une structure de dialyse : la moitié des patients non pris en charge à leur domicile se situe à moins de 12 minutes. Là encore le fossé se creuse entre Paris et les départements ruraux. La capitale obtient des scores de 6 minutes, la région parisienne 7 minutes alors que la Creuse présente la durée la plus longue (30 minutes).


Source : decision-sante.com