Le G5 dénonce les incohérences entre le CSIS et le PLFSS

Par
Publié le 26/11/2018
En 2003, la France occupait le premier rang en Europe pour la production pharmaceutique. Elle est désormais distancée par la Suisse, l'Italie, l'Allemagne et le Royaume-Uni. Peut-elle rattraper le retard perdu le temps d'un quinquennat ?
G5

G5
Crédit photo : BURGER/PHANIE

La France peut-elle retrouver son leadership européen perdu en moins de dix ans en matière de production pharmaceutique ? « Elle peut le retrouver d'ici la fin du quinquennat », a promis Yves L'Epine, président du G5 Santé, structure qui regroupe les principaux laboratoires pharmaceutiques français et directeur général de Guerbet lors de la 7e édition des Rencontre du G5 santé. En 2003, l'Hexagone produisait pour 31,3 milliards d'euros de médicaments. Il assurait alors la course en tête. En 2016, le chiffre d'affaires atteint péniblement 19 milliards.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.