Les fondations réalisent 40 % de leurs dépenses dans la santé et la recherche

Publié le 25/06/2015
En 2013, le premier poste de dépenses des fondations est celui de la santé et de la recherche, soit presque 40 % de leurs dépenses totales. Ces chiffres proviennent de l’observatoire de la Fondation de France qui vient de réaliser une étude « Les fonds et fondations en France de 2001 à 2014 ». Leur nombre a doublé entre 2001 et 2014 dans l’Hexagone, soit 2 229 fondations (deux fois plus qu’en 2001 et + 25 % entre 2009 et 2013). Elles sont devenues un acteur économique majeur, avec 84 000 personnels (+ 16 % entre 2009 et 2013) et 7,4 milliards d’euros de dépenses par an.

L’action sociale arrive en seconde position (34,5 %) de poste de dépenses. A eux-seuls, ces trois domaines (santé, recherche médicale et action sociale) représentent les trois quarts des dépenses des fondations. Plus précisément, 23,2 % des dépenses sont consacrées aux soins médicaux. Presque 15 % sont dédiées aux lieux de résidence temporaires (foyers spécialisés, accueil de jour ou en séjour) et pérennes (maisons de retraite). 11,8 % vont  à la recherche médicale. Celles-ci financent des laboratoires directement ou versent des bourses à des chercheurs ou des équipes de chercheurs. La santé mentale n’est impactée qu’à hauteur de 3,2 %. Enfin, seulement 5,3 % des dépenses sont allouées à l’enseignement supérieur et à la formation initiale.

Source : decision-sante.com