Brève

L'OMS tacle l'Europe pour « la lenteur inacceptable » de sa campagne vaccinale

Par
Publié le 01/04/2021
vaccin

vaccin

« Le rythme lent de la vaccination prolonge la pandémie », déplore l’Organisation mondiale de la Santé par la voix de son directeur Europe, Hans Kluge. En effet, le nombre de nouveaux cas en Europe a fortement progressé ces cinq dernières semaines : il est passé de moins de 1 million à 1,6 million durant cette période. Et d’enfoncer le clou : « Actuellement la situation régionale est la plus inquiétante que nous ayons observée depuis plusieurs mois. » Après un départ poussif le 27 décembre dernier de sa campagne vaccinale, la France a trouvé son rythme de croisière. Au 27 mars, 10,39 millions de doses ont été inoculées en France, contre 9,26 millions en Italie et 12,71 millions en Allemagne. Au 27 mars, la France se trouvait au-dessus de la moyenne de l’UE avec 11,4 % de sa population ayant reçu une première dose, contre 10,7 % sur le continent. Les lenteurs de la campagne vaccinale ne sont donc plus propres à la France et s’observent désormais au niveau du continent. Bruxelles a tout misé sur la vaccination des plus de 80 ans, avec un objectif de 80 % de cette classe d’âge vaccinée au début avril et 70 % de la population totale d’ici à l’été.


Source : decision-sante.com