Brève

L'utilisation du vaccin AstraZeneca est étendue aux personnes âgées de 65 à 75 ans

Par
Publié le 04/03/2021
Véran

Véran

La course contre la montre se poursuit. Lundi 1er mars, 3 544 patients étaient en réanimation et 2 148 ont perdu la vie la semaine dernière, a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran. D'où une tentative de rattrapage pour vacciner plus. Alors que 80 % des doses Pfizer ont été utilisées et donc à flux tendu, la vaccination via AstraZeneca monte en puissance, avec plus de 50 000 doses injectées quotidiennement. D'où la décision du ministre de suivre la recommandation de la HAS. Selon l'Autorité, les trois vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca ont une efficacité remarquable pour préserver les gens des risques de formes graves. Ainsi, les personnes de 50 ans et plus (incluant les 65-75 ans) présentant des comorbidités pourront se faire vacciner avec le vaccin AstraZeneca chez leur médecins traitant, à l'hôpital où elles sont suivies et en pharmacie très prochainement. Quant aux personnes de 75 ans et plus, elles continueront d'être vaccinées avec les vaccins Pfizer et Moderna. Au final sont ciblées 2,5 millions de personnes supplémentaires, soit un tiers des Français de 65 à 75 ans. Selon une étude écossaise citée par la HAS, « les effets les plus marqués [de l'utilisation du vaccin AstraZeneca] sont observés de 28 à 34 jours après la première injection : efficacité de 85% pour les 18-64 ans, 79% pour les 65-79 ans et 81% pour les plus de 80 ans ». En fonction des études, le débat n'a pas été tranché sur le délai nécessaire entre 6 à 12 semaines d'intervalle entre les deux doses.


Source : decision-sante.com