Marché pharmaceutique français, la récession continue

Publié le 24/05/2017
Alors que le marché mondial de la pharma se normalise et continue sa croissance, la France est l’un des seuls pays européens à afficher un taux en récession pour la quatrième année consécutive. Le secteur hospitalier échappe toutefois à cette morosité. Et bondit de 7 %. Décryptage.
visuel pharmacie

visuel pharmacie
Crédit photo : Phanie

Dans l’Hexagone, l’écart pour le marché pharmaceutique s’accroît entre un secteur hospitalier qui affiche une belle santé (+7 %) et celui de l’officine toujours en récession pour la quatrième année consécutive. La France est le seul pays avec l’Italie à enregistrer une rétraction de son marché, à la différence des autres pays européens selon l’étude 360° réalisée chaque année par QuintilesIMS. En tout état de cause, si la dépense en médicaments par les Français a longtemps été supérieure à ses voisins, elle s’est fortement normalisée à partir de 2010.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.