Médicaments du cancer : le piège de la globalisation ?

Publié le 13/05/2016

L’épidémiologie du cancer du sein est bouleversée chez les femmes asiatiques : incidence croissante chez des femmes plus âgées, liée au vieillissement et aux apports caloriques (en hausse), mais aussi à la fertilité et l’allaitement (en baisse). Comme pour d’autres cancers, priorité du marché pharmaceutique mondial, les pays émergents rejoignent les pays occidentaux. En 2011, sur 12 000 produits en développement clinique aux États-Unis, 28 % étaient des anticancéreux, suivis par les médicaments anti-infectieux (13 %) et neurologiques (10 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte