Brève

Brexit, plusieurs villes françaises veulent accueillir l’Agence européenne du médicament

Par
Publié le 25/08/2016
visuel EMEA

visuel EMEA
Crédit photo : MARK THOMAS/SPL/PHANIE

Les candidats pour accueillir l’Agence européenne du médicament, pour l’instant encore sise à Londres, se bousculent. Celle-ci va en effet devoir déménager après le coup de tonnerre européen de juin provoqué par le vote favorable au Brexit des électeurs britanniques. C’est au tour de Lille de se déclarer candidate. L’ensemble de la classe politique locale dont Martine Aubry, la maire de Lille, a publié un communiqué commun sur le sujet.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.