Essais cliniques, c’est 60 jours chrono

Par
Publié le 17/11/2016
L’administration disposera d’un délai de 60 jours pour valider un essai clinique. Mesure phare attendue par les industriels, elle est aussi assortie de mesures renforçant la protection des volontaires sains. Décryptage.
visuel Essais cliniques

visuel Essais cliniques
Crédit photo : GARO/PHANIE

C’était un engagement du gouvernement. Attendu par tous les industriels du médicament, le décret garantissant un délai de 60 jours maximum pour conclure le dispositif de convention unique entre un industriel du médicament et un établissement de santé a été publié ce 17 novembre au Journal officiel. Dans le même temps, la facture sera plus salée. Les coûts viennent d’être revalorisés. En contrepartie, le texte vise une transparence totale. Une cotation unique pour tous les établissements de santé a été établie.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.