Brève

Institut Montaigne: transposer le modèle NUB aux hôpitaux français

Par
Publié le 15/03/2018
Montaigne

Montaigne
Crédit photo : GARO/PHANIE

Dans la série, la France a tous les atouts pour réussir en matière d'innovation mais elle ne réussit pas. Le think tank Institut Montaigne recense à son tour les nombreux ratés du moteur français. Et avance des propositions décoiffantes. Sacrer par exemple la capitale des Gaules Lyon comme le méga hub français de santé, à l'image de Boston aux États-Unis. Paris se verrait confier comme lot de consolation le rôle d'animateur pour la santé numérique. Ou « faire des hôpitaux des acteurs centraux de la diffusion de l'innovation ». L'une des propositions serait de sanctuariser les enveloppes favorisant la recherche au sein des budgets des CHU. Avec le détournement avéré par certaines directions hospitalières de crédits fléchés pour les maladies rares (voir Newsletter du 1er mars 2018 www.decision-sante.com), la proposition s'avère cruciale. Le benchmarking européen auquel ont procédé les auteurs du rapport devrait enfin inspirer les décideurs. Grâce au système des NUB (neue Untersuchungs-und Behandlungsmethoden) les établissements de soin allemands négocient directement avec l'assurance maladie allemande le remboursement temporaire de produits innovants pour une durée d'un an. Ce qui permet aux patients allemands d'accéder à l'innovation sans attendre la fin du long parcours d'inscription. En 2017, précise le rapport, 686 produits ont postulé pour obtenir le titre de NUB. Les autorités françaises ont eu largement le temps d'étudier le dispositif. Il a été mis en œuvre dès 2005. Faudra-t-il encore attendre douze ans avant sa transposition dans le droit français ?


Source : decision-sante.com