Nouvelle fusion entre Américains dans les dispositifs médicaux

Par
Publié le 27/04/2017

Alors que le secteur français est constitué en majorité de PME et souffre d’un déficit en grandes entreprises, la consolidation s’accélère aux Etats-Unis. Becton Dickinson acquiert son concurrent Bard. L’opération s’élève à 24 milliards de dollars. C’est la seconde plus grosse fusion de l’année dans le domaine de la santé après la cession d’Actelion (30 milliards de dollars) reprise par Johnson & Johnson. Cette fusion serait justifiée par la pression sur les prix exercée par les hôpitaux.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.