Parcours ambulatoires : éviter les ruptures

Publié le 31/01/2020
Pendant ou après un cancer, les patients passent par différentes structures, en ville et à l’hôpital. Des solutions existent pour éviter les « trous dans la raquette », c’est-à-dire les ruptures dans les parcours de soins.
RCFR

RCFR

Face à des patients qui passent de moins en moins de temps à l’hôpital, le système de santé a du retard, notamment en termes d’organisation, note tout d’abord Mario Di Palma, directeur médical à l’hôpital américain de Paris (Neuilly-sur-Seine) et coprésident du réseau ONCO 94 Ouest. En ville, les réseaux évoluent vers des dispositifs d’appui à la coordination aidant les professionnels libéraux à naviguer dans l’offre de soins.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.