Près de 50 millions d’euros d’économies réalisés sur l’imagerie

Par
Publié le 16/02/2017
L’assurance maladie ampute les recettes des radiologues de 50 millions d’euros. Au-delà de la menace du sous-investissement, le risque est de provoquer en réaction une course à l’acte. Analyse.
visuel radiologie

visuel radiologie
Crédit photo : GARO/PHANIE

Pendant les campagnes électorales, la course aux économies continue. Dernière victime en date, les radiologues dont les tarifs sont appelés à baisser. L’assurance-maladie en attend une réduction des coûts estimés à près de 50 millions d’euros. Ce coup de rabot est justifié selon l’assurance-maladie par la forte progression du volume des actes, à savoir +4 % en 2015 et +2,8 % en 2016.

Baisse des forfaits IRM et TEP de 2 %

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.